rhinoplastie tunisie

La rhinoplastie Tunisie est un acte très demandé en chirurgie esthétique. Mais qui demeure d’une certaine complexité et nécessite une excellente préparation pré opératoire. En effet, c’est au cours de la consultation initiale que le chirurgien esthétique pose d’abord l’indication, évalue les risques, le pronostic et planifie la démarche à suivre.

De quoi se compose le nez ?

Le nez est constitué de :

  • une charpente (os et cartilage)
  • une couverture interne : peau et muqueuse
  • une couverture externe : peau et tissus mous

Le tout est soutenu par un tissu et des ligaments qui assurent la connexion de ces différents éléments.

Par ailleurs, on peut subdiviser la charpente en 3 tiers :

  • supérieur : os nasaux
  • moyen : cartilages latéraux attachés aux os nasaux
  • inférieur : cartilages alaires

Le septum est la structure médiane composée d’un élément osseux postérieur (vomer) et d’un cartilage antérieur. Il divise le nez en 2 fosses nasales latérales.

L’examen physique à faire avant une rhinoplastie 

Avant une rhinoplastie Tunisie, on procède à une analyse minutieuse du nez et de la face. D’abord, on commence par tracer les antécédents : opérations antérieurs, traumatismes, allergies, prise de médicaments, tabac, alcool. Le but est de bien évaluer la fonction du nez et son état.

Ensuite, on passe à l’examen physique proprement dit.

Évaluation de l’état cutané : épaisseur, élasticité du nez

La qualité de la peau est variable d’un patient à un autre et un impact important sur le résultat de la chirurgie esthétique du nez. En effet, la peau fine et peu sébacée présente plus de risque d’asymétries, ce qui implique des précautions de plus de la part du chirurgien esthétique. Par contre, la peau épaisse nécessite un remodelage plus important des cartilages et des tissus mous pour optimiser le résultat. Aussi, le risque d’œdèmes et de cicatrices et plus important avec la peau épaisse.

Évaluation voies respiratoires

L’étude de la fonction respiratoire nasale est indispensable avant la chirurgie du nez . Il s’agit d’évaluer le flux aérien qui dépend des cornets inférieurs, des valves nasales et du septum.

Analyse nasale et faciale

Il s’agit d’une étude précise des angles et des proportions esthétique nasales qui nous aide à situer le patient par rapport à un « idéal » esthétique. Ainsi, on peut définir une démarche opératoire précise pour la rhinoplastie Tunisie. Par exemple, on étudie : l’angle naso-labial, les angles columello-lobulaires, le rapport projection de la pointe sur la longueur nasale…

En plus, on doit prendre en considération les rapports du nez avec le menton et les lèvres. Pour cela, on étudie l’alignement des 3 points suivants selon une ligne virtuelle (ligne de Riedel) : la partie la plus proéminente de la lèvre supérieure, inférieure et le menton.

L’évaluation de la base se fait sur une vue latérale (jonction naso-frontale). On mesurera aussi l’angle naso-labial et le degré de projection de la pointe.

En vue de face, on pourra reconnaître une déviation septale (à traiter par une rhino-septoplastie). Aussi, on mesure les os nasaux, les lignes esthétiques dorsales et la largeur de la base alaire. Ensuite, on vérifie l’intégrité des forces de soutien de la pointe par des manœuvres manuelles. Finalement, on examine l’intérieur des fosses nasales (spéculum et miroir de Chlar) à la recherche d’éventuelles anomalies des structures internes.


No comments so far.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Website Field Is Optional.

COMMENTCOMMENT
Your NameYour Name
EmailEmail
WEBSITEWEBSITE