rhinoplastie tunisie

Une rhinoplastie Tunisie est un acte chirurgical qui vise la correction de disgrâces d’ordre esthétique ou un problème fonctionnel (respiratoire). Pour cela, le chirurgien réalise, sous anesthésie générale des incisions, des actes de réduction (ostéotomies) ou d’augmentation (greffe de cartilage ou d’os autologue). Y a-t-il des risques ? Et, que seront les suites d’une chirurgie du nez ?

Suites opératoires d’une rhinoplastie Tunisie

D’abord, après l’opération, le nez sera protégé par une attelle extérieure, et parfois une attelle à l’intérieur. Et les fosses nasales contiennent à l’intérieur des mèches.

Le chirurgien enlèvera les attelles et les points de suture entre le troisième et le dixième jour.

Par ailleurs, il est habituel d’avoir des œdèmes et des bleus transitoirement. Les mèches, les attelles et les gonflements sont responsables d’un inconfort du patient avec une obstruction nasale. Aussi, on peut observer une baisse de l’odorat qui sera aussi transitoire.

On peut aussi observer un saignement modéré, c’est habituel juste après l’acte. Pour les douleurs, elles sont en général modérées. Pour cela, le chirurgien prescrit des antalgiques efficaces.

Le résultat d’une chirurgie esthétique du nez prend un certain temps pour se finaliser. En effet, on apprécie le premier aperçu après 2 à 3 mois. Ensuite, l’évolution progressive va aboutir au résultat final au bout de 6 mois à 1 an.

rhinoplastie tunisie

rhinoplastie tunisie

Complications possibles après une chirurgie du nez

Les risques liés à l’anesthésie demeurent faibles vu les progrès des techniques et des moyens de surveillance. Toutefois, la consultation d’anesthésie est obligatoire. L’anesthésiste compétent saura optimiser les conditions de l’opération pour un risque négligeable.

Pour le geste lui-même de rhinoplastie en Tunisie, le choix du chirurgien compétent minimise les risques. Néanmoins, il faut connaitre ces possibles complications :

On peut avoir rarement un saignement abondant, des problèmes de cicatrisation à l’intérieur des fosses nasales, des déformations ou des infections.

En outre, on peut avoir des mauvaises consolidations osseuses, ou très rarement les lésions de racines dentaires. Parfois, en cas de prélèvement de cartilage ou d’os, on note une insensibilité ou une dépression au niveau du site de prélèvement.

Exceptionnellement, des lésions entraînent une atteinte de la vision ou de l’odorat, ou une atteinte cérébrale ou méningée.


No comments so far.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Website Field Is Optional.

COMMENTCOMMENT
Your NameYour Name
EmailEmail
WEBSITEWEBSITE